Bicentenaire

Accueil > Événements > Bicentenaire
1819-2019

Courbet, l’art d’être libre

Gustave Courbet était un homme libre, libre de peindre comme il l’entendait, libre d’exprimer ses idées, libre comme les hirondelles sur le plafond de son atelier ! C’est cette liberté que le Département du Doubs a retenu comme fil rouge pour célébrer, tout au long de l’année 2019 et sur tout le territoire, le 200ème anniversaire de la naissance du Maitre d’Ornans. En point d’orgue : Yan Pei-Ming, peintre franco-chinois de renommée internationale, sera en résidence dans l’atelier de Courbet à Ornans dès mars pour travailler sur une exposition estivale exceptionnelle.

 

 Région Bourgogne-Franche-ComtéGrand BesançonBesançonOrnans 


https://musee-courbet.doubs.fr/wp-content/uploads/2019/01/cd25.jpg  https://musee-courbet.doubs.fr/wp-content/uploads/2019/01/cd25.jpg  https://musee-courbet.doubs.fr/wp-content/uploads/2019/01/cd25.jpg     https://musee-courbet.doubs.fr/wp-content/uploads/2019/01/cd25.jpg  https://musee-courbet.doubs.fr/wp-content/uploads/2019/01/cd25.jpg


L’hirondelle, emblème de ce bicentenaire

Surprise à la découverte de l’atelier de Courbet à Ornans, lorsque le Département du Doubs en fait l’acquisition en 2008… Si l’artiste a peint des paysages sur les retombées de plafond de son atelier, il a aussi fixé des hirondelles en plein vol sur ce dernier à Ornans. Ce vaste espace aux murs sombres – pour lui permettre de se concentrer sur son travail en cours – s’ouvre sur un ciel dégagé où virevoltent avec légèreté celles qui annoncent le printemps. Le contraste est saisissant !

Louise Michel, égérie de la Commune, dont Courbet partage les idéaux, a exalté ce symbole dans l’un de ses poèmes dont il a peut-être eu connaissance. Elle semble, d’ailleurs, décrire des paysages issus des tableaux du maître du réalisme.

L’hirondelle devient ainsi l’emblème du bicentenaire de la naissance de cet homme libre.

Le Doubs célèbre l’enfant du pays

Durant toute l’année 2019, le Département du Doubs mettra à l’honneur l’artiste, l’amoureux de la nature et de son pays, l’humaniste, l’épicurien, l’écrivain, le voyageur… Pour ce faire, un projet commun autour de ce bicentenaire a été réalisé avec toutes les forces vives du territoire : institutions, experts, porteurs de projets artistiques et scientifiques. Ce projet à dimension nationale a également un objectif plus local, celui de partager les célébrations avec les habitants de manière populaire et festive, pour vivre l’événement sur tout le département et avec le plus grand nombre de personnes.

 

Les temps forts

Courbet dessinateur  du 15 février au 29 avril : un sujet novateur car peu étudié jusqu’alors. L’exposition du musée Courbet explorera ce pan mal connu de l’œuvre de Courbet et donnera l’opportunité de découvrir des dessins issus de collections privées.

Gustave Courbet
Les Amants dans la campagne
1867
Encre sur papier
Ornans, musée Gustave Courbet
© Musée Gustave Courbet, photo : Pierre Guenat

Yan Pei-Ming face à Courbet du 10 juin au 30 septembre : cette exposition au musée Courbet mettra en regard et en dialogue Gustave Courbet et Yan Pei-Ming, figure internationale de la peinture contemporaine. Le peintre d’origine chinoise sera en effet en résidence à partir de mars 2019 dans le dernier atelier de Courbet à Ornans, nouvellement restauré.

 

Courbet-Hodler du 31 octobre 2019 au 5 janvier 2020 : cette exposition illustrera, à travers les destinées singulières de ces deux artistes, les bouleversements esthétiques que connaît l’histoire de l’art européen à la fin du 19ème siècle. Elle permettra aussi de rendre compte des riches collaborations du musée Courbet avec les musées suisses et la Fondation Hodler en particulier.

 

Courbet autrement, 27, 28 et 29 juin 2019 : ce colloque international est organisé par le Département du Doubs et la Ville d’Ornans, en collaboration avec l’Université de Franche-Comté. Placé sous le haut-patronage de Jean-Luc Marion, membre de l’Académie française, ce colloque donnera aussi l’opportunité à de jeunes chercheurs de faire connaître leurs travaux qui portent un autre regard sur le peintre d’Ornans.

 

Et bien d’autres manifestations encore !

– Les 20 et 21 avril : Trail’n Loue proposera un parcours en l’honneur de Courbet au départ du musée d’Ornans

– Du 10 juin au 31 décembre 2019 : exposition itinérante Les chiens de Courbet par la fédération départementale des chasseurs, qui évoquera la place des chiens dans l’œuvre du maître du réalisme

– Les 17 et 18 août : deux courses cyclistes « spécial bicentenaire » organisées. Le Vélo-club d’Ornans (organisateur de la course la Courbet chaque année), et le Comité départemental du cyclisme (pilote du Triangle du Doubs) s’unissent le temps d’un week-end sportif pour une édition spéciale Courbet

Archives et paysages : une exposition aux Archives départementales à Besançon sur l’évolution du paysage dans la vallée de la Loue en septembre 2019

 

Pour plus de détails sur la programmation : Agenda

 

Du côté de nos voisins suisses :

Parcours Gustave Courbet : Un musée à ciel ouvert

Le parcours Gustave Courbet est une balade culturelle gratuite à travers la Tour-de-Peilz en Suisse, mêlant les œuvres de l’artiste dans différents lieux, tel un musée à ciel ouvert.

Cette balade culturelle en plein air propose de découvrir La Tour-de-Peilz sous un angle différent : créés en l’honneur du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet (1819-1877), les huit points d’intérêts de dispositifs thématiques retracent les lieux importants aux yeux de l’artiste qui a vécu à La Tour-de-Peilz les 4 dernières années de sa vie. Alors que l’exil le pousse à se retirer en Suisse, le paysage deviendra une inspiration pour ses peintures et il saura très vite s’intégrer dans la vie locale.

Ce parcours thématique original et situé au cœur de la ville, a été conçu par l’agence d’ingénierie culturelle Thematis et l’historien de l’art Dominique Radrizzani. Les visiteurs utilisent les QR codes sur les dispositifs pour avoir directement accès au site internet dédié au parcours. En plus de permettre aux visiteurs de s’orienter et de suivre les différents points d’intérêt depuis leur smartphone, des informations complémentaires sont disponibles gratuitement. Des enregistrements audio, en trois langues, invitent les visiteurs à se plonger dans l’histoire de ce personnage.

Cette balade culturelle est le moyen idéal de découvrir la région de la Riviera par le biais d’un personnage d’importance qui a résidé à La Tour-de-Peilz et auquel la Suisse doit de nombreuses peintures célèbres de paysages du lac Léman.

Plus d’informations ici.

 

 

 

Quand je serai mort, il faudra qu’on dise de moi :
celui-là n’a jamais appartenu à aucun régime,
si ce n’est le régime de la liberté.

 

 

J’ai 50 ans et j’ai toujours vécu libre

écrit en 1870 Gustave Courbet au ministre Maurice Richard,
quand il refuse la Légion d’honneur que Napoléon III veut lui remettre.