Musée en travaux

Accueil > Le musée > Musée en travaux

Une fermeture temporaire, quels objectifs ?

La dynamique créée lors du Bicentenaire de la naissance de Courbet et l’accroissement constant du nombre de ses visiteurs (+ de 70 000 visiteurs en 2019) rendent nécessaires certains travaux de modernisation. L’évolution des exigences en termes de conservation préventive, la volonté de mieux mettre en valeur les collections et les œuvres de Gustave Courbet et l’essor du numérique ont aussi conduit à repenser certains espaces. Ainsi, le musée Gustave Courbet ferme ses portes pour neuf mois.

Tout en restant fidèles au musée rouvert en 2011, véritable geste architectural ancré dans son territoire, des aménagements permettront d’améliorer le confort des visiteurs et de renouveler l’expérience de visite par une muséographie repensée. À quelques pas du musée, le réaménagement de l’Atelier Courbet et la maison attenante, dite Maison Marguier, ont permis d’envisager de nouveaux possibles quant à l’organisation des espaces de travail.

Ainsi, les espaces destinés à la conservation des collections et l’étude des œuvres seront développées afin de mieux correspondre aux normes internationales et de satisfaire les besoins d’une collection en constante évolution. Depuis 2011, la collection s’est enrichie de plus de treize œuvres dont les tableaux majeurs du Chêne de Flagey et du Veau blanc.

Des mises aux normes seront entreprises, notamment afin que le parcours muséal puisse bénéficier d’un système de contrôle climatique optimisé, d’installations techniques et d’un éclairage adapté aux exigences muséales. Le réaménagement de l’Atelier et de l’extension dite « extension Juliette » est destiné aux publics en groupe ou scolaires, permettant la création d’un espace spécialement dédié aux offres pédagogiques et à la médiation culturelle.

Dix ans après la transformation du Musée Courbet, le Pôle Courbet avec deux de ses sites sera accessible à l’été 2021.

 

 

Pendant cette période les différents services du Pôle Courbet restent mobilisés :

– La collection du musée va être accueillie et sera toujours visible dans le cadre de partenariats exceptionnels avec le musée des Beaux-arts et d’archéologie de Besançon, le musée d’Orsay, le musée de l’Abbaye de Saint-Claude et le musée des Beaux-arts de Belfort.

– Nos équipes de médiation se déploieront auprès des établissements scolaires, des institutions ou associations accueillants des publics ayant des besoins spécifiques, et interviendront aux archives départementales et à la médiathèque départementale !

– La ferme Courbet à Flagey reste ouverte et concentrera tous les regards ! Une programmation culturelle riche et à destination de tous les publics sera présentée : conférences, ateliers de créations, performances, concerts, spectacles … La ferme Courbet accueillera aussi à partir du 19 décembre une exposition exceptionnelle intitulée Courbet caricaturé … de la barbe aux sabots.

Bien sûr le musée restera aussi présent sur les réseaux sociaux pour vous faire vivre les coulisses des travaux, avec des contenus exclusifs, plus d’informations à venir prochainement !